01 42 46 11 73
ARTICLES DE CIIB

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL OU COMMENT LES CARNETS D'ANNONCES DE PROXIMITÉ CONTRIBUENT À FINANCER LES ENTREPRISES DANS NOS RÉGIONS

Publié le 24 October 2022 par Frank MUNT

Développement économique local ou comment les carnets d'annonces de proximité contribuent à financer les entreprises dans nos régions

Depuis plusieurs années des offres de financements participatifs se développent partout en France, grâce notamment à la logique de la finance circulaire et des circuits courts. De fait ces nouveaux investisseurs souhaitent non seulement mieux placer leurs économies dans un contexte inflationniste, mais aussi être de vrais acteurs de l’économie locale.

Cette tendance a permis depuis plusieurs années à de nombreuses sociétés de collecter des fonds grâce entre autres au Crowdfunding, que ce soit grâce à leur communauté de clients mais aussi auprès de nombreux autres épargnants qui sont souvent peu formés à cette épargne de diversification.

Les fonds collectés peuvent ainsi accompagner un développement économique local, qui soit à la fois visible mais aussi porteur de créations d’emplois et de richesses à proximité de leur lieu de vie. Cette implication permet de développer une meilleure compréhension des enjeux économiques de l’entreprise même si bien souvent un besoin de pédagogie de l’épargne se fait sentir.

Dans le cadre d’un financement par actions, obligations ou par l’intermédiaire d’un prêt cette solution n’offre cependant pas beaucoup de souplesse en termes de retrait des fonds ou de demande d’acquisition d’actions supplémentaires car il n’existe pas de marché secondaire capable d’animer ce marché et de proposer une formule permettant d’offrir de la liquidité.

Les entreprises qui font face aux conséquences de plusieurs crises récurrentes ont besoin plus que jamais de diversifier les financements auxquels elles ont accès comme par exemple les prêts bancaires, mais même ceux-ci sont parfois limités en mon- tant et ce souvent en fonction de la typologie de leur activité ou de leur bilan et pas toujours de leur potentiel de croissance.

Ces sociétés doivent souvent trouver un moyen de réfléchir à l’amélioration de leur trésorerie et de leur rentabilité, pour augmenter leurs fonds propres et ainsi pouvoir proposer une meilleure valorisation avec l’aide de professionnels, car il s’agit d’autant d’éléments qui constituent des bases comptables indispensables pour assurer leur pérennité et leur attractivité de marché.

Les sommes investies permettent aux sociétés implantées en région de consolider les emplois existants mais aussi bien sou- vent d’accroitre leur compétitivité et donc de faciliter leur développement.

Enfin la possibilité d’une distribution d’actions à leurs propres salariés, avec un outil de suivit accessible qui soit visible directement sur le site internet de leur entreprise, reste un des meilleurs outils de fidélisation et de motivation dans une période où le recrutement de talents se complexifie.

Les particuliers, les collectivités, mais aussi les entreprises qui souhaitent placer une partie de leur épargne dans des titres hors des circuits classiques, ont également besoin d’un outil transparent et efficace qui leur permette d’assurer la liquidité de leur investissement ce qui lève le frein principal pour l’investissement dans le non coté des particuliers.

C’est pourquoi le pôle de compétitivité mondial FinTech Finance-Innovation.org à labélisé le carnet d’annonces O.T.C (Over The Counter ou marché de gré à gré) dit de proximité qui permet de mettre en relation des entreprises résilientes capables de distribuer des dividendes et/ou de créer des plus-values et dont les investisseurs locaux peuvent rencontrer ou connaître les dirigeants.

La société CIIB (Conseil en Ingénierie et Introduction Boursière des PME-PMI) a été l’expert numéro 1 en France du financement pour l’investissement en fonds propres dans les entreprises avec ses carnets d’annonces O.T.C elle est la seule société à proposer en France une interface mettant en relation les investisseurs et les entreprises qui souhaitent ouvrir une partie de leur capital dans le cadre du marché de gré à gré.

CIIB capitalise plus de quarante années de pratique dans l’ingénierie boursière et dans le domaine de la promotion de l’actionnariat populaire c’est bien son fondateur Jean SALWA qui dans les années 1980 a popularisé le financement local avec le lancement des bourses régionales anticipant ce qui allait devenir le Second Marché et qui allait également se traduire par le mouvement associatif Love Money Security.

La mise en place des carnets d’annonces O.T.C bénéficie des règles contractuelles CIIB qui s’inspirent au plus près des règlements AMF (Autorité des Marchés Financiers), en outre CIIB dispose de tous les savoirs faires nécessaires pour organiser différentes opérations financières comme par exemple un appel public à l’épargne.

Lors de sa labellisation par le pôle mondial de compétitivité FinTech le carnet d’annonces a été conçu comme une phase préparatoire, à moindre coût, à une introduction sur le marché du financement par actions.

Le carnet d’annonces est accessible sur le site internet des entreprises qui proposent des actions ou des obligations pour un coût très faible.

On peut citer comme exemple le carnet d’annonces mis en place par CIIB pour la société VeraCash ce qui lui a permis d’accélérer son développement avec la création d’une carte et d’un compte de paiement adossés à des métaux précieux. Cette société a su largement communiquer sur ses savoir-faire tout en proposant une offre de parrainage à ses actionnaires, ce qui lui a permis de transformer 1 000 nouveaux investisseurs en autant d’ambassadeurs de leur compte en ligne innovant.

Le carnet d’annonces est un point de rencontre entre acheteurs et vendeurs, mais aussi un outil qui permet d’assurer la liquidité des titres et ce sans frais d’acquisition, ni de garde, tout en développant un outil de parrainage à disposition de tous les actionnaires.

Les entreprises publient directement les informations obligatoires sous le contrôle de professionnels et peuvent ainsi proposer une mini bourse sécurisée tout en offrant une garantie de bonne fin d’exécution des annonces de vente ou d’achat d’actions.

La cible potentielle des carnets d’annonces est constituée de plus de 140 000 sociétés en France alors que seulement 1 600 entreprises sont cotées, même s’il à noter qu’en Angleterre ou aux USA ce marché est bien plus développé, avec par exemple 12 000 sociétés présentes sur l’Alternative Investment Market son équivalent actuel au Royaume-Uni.

CIIB qui procède actuellement à une levée de fonds, par mise à disposition au public de 2 millions d’actions à 0,9 euro sur son propre carnet d’annonces, souhaite développer fortement son implantation régionale en ouvrant 10 points franchisés ou partenaires afin de faire revenir sur le marché hors cote O.T.C un million d’épargnants à la recherche d’investissements porteurs de sens mais également rentables et sécurisés

Dernières publications

Categories

  Abonnez-vous à la newsletter